Reconnaissance des acquis

La reconnaissance des acquis et des compétences (RAC), adressée aux adultes, permet de faire reconnaître ses acquis scolaires, et extra scolaires, en vue de l’obtention d’un diplôme. Ces acquis et ces compétences sont évalués en fonction des programmes de formations professionnelles et techniques du Ministère de l’Éducation, du Loisir et des Sports du Québec. La RAC permet d’acquérir la formation manquante, sans devoir nécessairement retourner sur les bancs d’école. Le candidat et l’employeur peuvent se prévaloir de la RAC. Avant tout, consultez notre liste de programmes pour étudiants pour vérifier si l’un d’entre eux est compatible avec votre parcours académique et professionnel.

À qui s’adresse la RAC ?

Pour un employé :

Vous êtes à la recherche d’un emploi ? Vous voulez faire reconnaître votre expérience acquise à l’étranger? Vous avez besoin d’une attestation reconnue? Avec la RAC vous pouvez :

  • Trouver un emploi dans votre domaine
  • Améliorer vos conditions de travail
  • Obtenir une certification reconnue partout au Québec
  • Maximiser le perfectionnement de vos connaissances attachés à votre domaine

Pour un employeur :

La RAC peut vous rapporter plein d’avantages, elle vous aide à :

  • Avoir une idée sur les compétences de vos employés
  • Améliorer l’accès pour vos employés à la formation continue
  • Retenir, fidéliser et attirer des talents
  • Augmenter la performance de votre équipe
  • Hausser la compétitivité de votre organisation

Démarche à suivre :

Avant d’entreprendre une démarche de RAC, il faut d’abord se retrouver dans l’une des situations suivantes. Est-ce que votre objectif est :

    • D’obtenir une reconnaissance officielle (bulletin, relevé de notes, diplôme) du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Science
    • D’avoir de nouvelles opportunités sur le marché du travail
    • D’identifier vos besoins de formation ou de perfectionnement
    • De déterminer les compétences que vous maîtrisez

Si vous êtes dans l’une de ces situations, voici les démarches à suivre :

Étape 1 : L’accueil

Des conseillers spécialisés dans la reconnaissance des acquis et des compétences de notre Institut pourront vous offrir de l’aide tout au long de votre cheminement. Vous pourrez en faire la demande par courriel ou téléphone et un conseiller de la RAC procédera avec vous à une première vérification pour établir votre admissibilité au programme visé.

Vous êtes admissible si vous possédez :

  • Un diplôme d’études secondaire (DES ou DEP)
  • Une expérience jugée significative dans ce domaine, d’un minimum de 2 ans
  • Être citoyen canadien ou avoir le statut de résident permanent

Étape 2 : La préparation et la remise du dossier

Afin de procéder à l’analyse de votre demande, vous devez constituer un dossier de candidature composé des originaux et des photocopies des différents documents suivants. Notez que vos originaux vous seront remis à la fin de cette étape :

  • Acte de naissance ou carte de citoyenneté
  • Preuve de résidence
  • Diplômes (secondaire, professionnel, collégial, universitaire) et bulletins scolaires
  • Attestations de formation (en entreprise, loisirs, bénévolat)
  • Curriculum vitae
  • Lettres ou preuves attestant de vos expériences de travail pertinentes
  • Certificats, cartes de compétences, accréditations, etc.

Vous devrez remplir une fiche descriptive pour les compétences que vous voulez faire reconnaître. Lorsque votre dossier sera complété, vous devrez le faire parvenir au service de la reconnaissance des acquis et des compétences par la poste ou venir le déposer en personne.

Étape 3 : L’étude du dossier

Les acquis seront analysés par un spécialiste de programmes qui fera une vérification du dossier et des fiches descriptives, puis une entrevue avec le candidat. Si le dossier est accepté, le candidat doit compléter les dernières fiches de confirmation et s’acquitter des frais d’inscription.

Au terme de cette démarche, le candidat recevra un document officiel attestant des compétences déjà maîtrisées, et un plan d’acquisition de la formation manquante, s’il y a lieu.